Rupture Hollande-Trierweiler : un an après, qu’est-ce qui a changé ?AFP
Il y a un jour pour jour, François Hollande venait de mettre officiellement fin à sa relation avec Valérie Trierweiler. Une annonce faite par communiqué qui a donné lieu à plusieurs changements. Le point avec Planet.fr.

"Je mets fin à ma vie commune avec Valérie Trierweiler". C’est en ces termes et via un communiqué transmis à l’AFP que François Hollande a officiellement rompu avec son ex-compagne le 25 janvier 2014. Une annonce quelque peu brutale mais qui était alors très attendue. Environ deux semaines auparavant, Closer avait sorti un numéro révélant la prétendue liaison – rien n’a jamais été confirmé ni infirmé – du président et de l’actrice Julie Gayet. Un numéro choc qui avait vivement secoué l’ex-couple présidentiel, au point que Valérie Trierweiler avait dû être hospitalisée, et finalement conduit à leur rupture. Un an après, leur séparation est toujours effective et chacun a poursuivi son chemin… à sa manière

Valérie Trierweiler est devenue millionnaireQuelques mois à peine après l’affaire dite du Closergate, Valérie Trierweiler a jeté un véritable pavé dans la mare en publiant un livre-bombe retraçant les sept années qu’elle a partagées avec François Hollande. Un voyage au cœur de leur intimité au cours duquel l’ex-Première dame n’a pas hésité à dévoiler des anecdotes assassines sur son ancien compagnon. Malgré ce grand déballage, les lecteurs n’ont pas boudé leur plaisir et le livre s’est arraché en librairies. Près de 145 000 exemplaires étaient vendus seulement quatre jours après sa sortie. Si bien que Valérie Trierweiler a remporté plus d’un million d’euro. Et elle ne comptera pas s’arrêter là. L’adaptation cinématographique serait en cours. De quoi lui assurer un nouveau million.

A lire aussi – "Merci pour ce moment" : ce que son adaptation va rapporter à Valérie Trierweiler

Publicité
Publicité

François Hollande, le président célibataire…Depuis sa rupture avec Valérie Trierweiler, François Hollande s’est bien gardé de confirmer ou infirmer sa relation avec Julie Gayet. Il est donc officiellement seul et la France dépourvue de Première dame. Une situation quelque peu originale mais qui ne pose apparemment aucun problème de protocole. Le baptême du feu du nouveau statut du chef de l’Etat a eu lieu en février 2014 aux Etats-Unis et tout s’est très bien passé. La Maison Blanche faisant alors savoir que "le président compt(ait) voir le président Hollande comme prévu".

A lire aussi –Ce que le célibat du président va changer

Julie Gayet, la Première dame de l’ombre ?Officiellement, François Hollande est célibataire et Julie Gayet uniquement une actrice qui l’a soutenu pendant sa campagne présidentielle. Mais en coulisses, le bruit court qu’ils sont en couple depuis plusieurs et vivent leur idylle à l’abri des regards. Aussi, et selon les informations de VSD, les amoureux auraient mis au point un astucieux dispositif pour que l’actrice puisse retrouver le président à l’Elysée en toute discrétion et ce, plusieurs fois par semaine. Un dispositif récemment mis à mal par la publication de photos prises à l’intérieur de l’Elysée et les montrant attablés dans une cour du palais présidentiel.

A lire aussi –Photo de Hollande et Gayet à l’Elysée : la taupe serait sarkozyste

François Hollande ne veut plus de Première dameSelon les informations dévoilées par le Parisien en novembre dernier, François Hollande ne souhaiterait pas réitérer l’expérience qu’il a eue avec Valérie Trierweiler. Aussi, préfèrerait-il finir son mandat sans Première dame. Une position qui ne dérangerait pas Julie Gayet, laquelle souhaiterait conserver son indépendance.

A lire aussi –Julie Gayet : pourquoi l’actrice ne sera pas Première dame ?

Julie Gayet sur le devant de la scèneIl y a un an encore, le nom de Julie Gayet évoquait notamment celui d’une actrice française de 42 ans à la jolie plastique. Aujourd’hui, celui-ci est étroitement lié à l’affaire du Closergate et évoque surtout le nom de la supposée compagne du président François Hollande. Une situation qui sert la notoriété de l’artiste puisque ses interventions sont en effet davantage suivies et relayées.

A voir sur le même thème : Affaire Gayet - Hollande : quelles conséquences pour le président ?