AFP
Comme tout événement très médiatisé, la mort de Johnny Hallyday, mercredi 6 décembre, a donné lieu à son lot de rumeurs et d'intox. Planet fait le point.
Sommaire

L’intox de sa mort

Avant même de partir dans la nuit de mardi à mercredi, la mort de Johnny Hallydy a été objet de rumeurs. Une semaine avant l’annonce officielle de son décès, et alors que le chanteur est rentré depuis peu à la maison après son hospitalisation, les réseaux sociaux s’enflamment.

Nombreux sont les internautes qui relaient cette rumeur ou qui assurent eux-mêmes que le chanteur est décédé ce 30 novembre. L’affaire prend une telle ampleur sur internet et dans certaines rédactions que les proches de Johnny Hallyday sont obligés d’intervenir. Un intime de la star confiait alors à l’AFP : "Johnny va bien et les rumeurs sont totalement fausses". Son manager avait par la suite précisé qu’il se trouvait chez lui pour se reposer.

Une semaine après, dans un communiqué déchirant, Laeticia Hallyday annonçait la mort de son époux.

Sa nationalité remise en question

Autant dire que les origines et la nationalité de Johnny Hallyday sont bien souvent une source de confusion. L’idole des jeunes était français. Il s’avère que son père avait la nationalité belge, mais que lui ne l’a jamais eue. Il n’avait d’ailleurs que peu de lien avec ce paternel qui l’a abandonné alors qu’il n’avait même pas un an.

Johnny Hallyday n’était pas non plus américain. Son nom de scène, il l’avait choisi en réfénrece à Lee Halliday, le mari de sa cousine Desta, dont il était proche. C’est d’ailleurs lui qui aidera le jeune Johnny à se lancer.

A ses débuts, le chanteur de Gabrielle avait plusieurs fois à tort été présenté comme un ‘’chanteur américain’’. Comme le raconte LCI, c’est finalement Charles Aznavour qui demandera au jeune artiste de mettre un terme à la supercherie. 

Charlie Hebdo

Depuis la mort de Johnny Hallyday, les fans des quatre coins du monde veillent au grain sur les réseaux sociaux et dans la presse. Et parfois, certains font un peu trop de zèle… Beaucoup se sont indignés de la soi-disant publication d'un dessin présentant un cercueil s’apprêtant à passer en crémation. A ses côtés, un homme habillé en prêtre lance ‘’Allumez le feu’’.

Dénonçant ‘’l’ingratitude’’ du journal satirique, un internaute a posté ce dessin avec une photo montrant Johnny Hallyday tenant la pancarte ‘’Je suis Charlie’’. 

Sauf que comme l’explique 20 minutes, Charlie Hebdo n’a pas publié ce dessin pour la mort du chanteur. Il date en réalité de 2008 et est signé du dessinateur Marc Large. Ce dernier a réagi sur les réseaux sociaux.

Malgré ces précisions, la rumeur a continué à se propager.

Mélenchon victime collatérale

Jean-Luc Mélenchon a lui aussi été victime de la rumeur. Le leader de la France Insoumis n’a réagi que dans la soirée de mercredi à la mort de Johnny Hallyday, dans une vidéo dont certains n’ont repris que quelques propos. Postée sur Youtube, Jean-Luc Mélenchon commence en disant : "Sur Johnny, qu'est-ce que vous voulez que je dise? [...] Je n'ai rien à dire". C’est cette phrase qui a été relevée et propagée comme la seule déclaration du leader de la France Insoumise, sauf que… En réalité, dans la suite de la vidéo, Jean-Luc Mélenchon est plus prolixe sur le sujet.

"Johnny Hallyday n'a pas besoin de moi pour que l'on sache qu'il chantait des chansons qui ont marqué son époque et son temps, tout ça. Donc voilà, moi je n'ai rien à dire sur ce sujet. Et on en est tous là. En tout cas moi, je n'ai pas plus à dire que n'importe qui qui est en train de me regarder. (...) Dans ceux qui me regardent, il y a ceux qui n'ont jamais écouté Johnny, ça doit exister. Il y a ceux qui n'aimaient pas, c'est normal parce que tout créateur, tout artiste a aussi des gens qui ne l'aiment pas. Et puis il y a aussi des gens qui l'ont aimé et c'est ça qui est intéressant, ils l'aiment pour la musique, pour le personnage, pour la manière d'incarner des textes. Et puis, ils l'aiment surtout par rapport à eux parce que celui qui a été amoureux une seule fois sur la musique de Johnny, il ne l'oublie pas plus qu'il oubliera son Amour."

La rumeur qu’on attend : il est toujours vivant

De nombreuses grandes stars de la musique y ont eu droit, alors pourquoi pas Johnny Hallyday ? Après la mort de John Lennon, Michael Jackson ou encore Elvis Presley, certains fans n’ont pas hésité à assurer que c’était faux et que ces artistes étaient toujours bien vivant et qu'ils avaient simplement de changer de vie...

L’idole des jeunes ne devrait donc pas faire exception à la règle. En attendant de voir cette rumeur fleurir ici et là, le chanteur sera inhumé sur l’île de Saint Barth, où il résidait régulièrement. Il aura également droit ce samedi à un hommage populaire. Sa dépouille descendra les Champs Elysées avant de rejoindre l’église de la Madeleine où sera célébrée une cérémonie. Emmanuel Macron devrait y prendre la parole quelques minutes.