Sommaire

Les pires rumeurs qui circulent sur Rouen : l’eau noire des robinets, les faux communiqués

Les fake news ne s’arrêtent cependant pas à quelques photos diffusées çà et là, alerte le journal local. Certaines sont autrement plus graves et ont d’ailleurs poussé l'État à porter plainte. C’est le préfet Pierre-André Durand qui a annoncé les intentions des autorités compétentes. 

En cause ? Les faux communiqués de presse, qui ont parfois été amenés à usurper l’identité de l’Agence Régionale de Santé (ARS), mais aussi celle de la préfecture. Diffusés sur Facebook ou Twitter, entre autres, ils représenteraient un enjeu de santé publique, à l’heure où "71% des 15-24 ans s’informent sur les réseaux sociaux", indique le sociologue Jean-Marie Charon.

La très médiatique affaire de l’eau noire des robinets, pourrait elle aussi être une fake news. Comme le rappelle France Info, le temps que la préfecture se rende sur place, l’eau était redevenue normale et, dans tous les cas, un tel événement ne peut pas être imputé à l’incendie. "C’est totalement impossible, le matin même on a obstrué la totalité de la ventilation de nos châteaux d’eau", explique Eric Herbet, directeur de l’eau à la Métropole de Rouen.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.