Allergique au lactose, un garçonnet âgé de six ans est mort jeudi d'un choc anaphylactique dans son école après avoir mangé une crêpe. Problème : le personnel connaissait son intolérance. 

Le parquet de Villefranche-sur-Saône l'a annoncé ce samedi. Un garçonnet de grande section de maternelle a perdu la vie après avoir mangé une crêpe alors qu'il célébrait le carnaval dans son école de Limas. Dans le cadre de ces festivités, le personnel avait naturellement préparé et proposé aux élèves de manger des crêpes. Et si le petit garçon a accepté d'en prendre une, c'est bien parce que chez lui, il avait l'habitude de manger des crêpes à l'eau, souligne le quotidien Le Progrès.

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Patrick Sébastien viré de France Télévisions : les internautes ripostent

Voir plus de vidéos

A lire aussi : Mort suspecte d'une mère de famille et de ses enfants

La maîtresse lui aurait donné une crêpe

Publicité
Selon l'autopsie effectuée ce vendredi, il serait effectivement mort des suites d'un choc anaphylactique. Comprenez : une réaction allergique immédiate, à indiqué le procureur de Villefranche-sur-Saône auprès de l'AFP. Selon les premiers éléments communiqués par ce dernier, il semblerait que ce soit bien la maîtresse du petit garçon qui lui ait proposé une crêpe. Ce, alors que "son régime alimentaire était connu" du personnel de l'école, poursuit-il.

Une enquête est aujourd'hui ouverte afin d'étudier toutes les options concernant les causes de la mort de l'enfant. Dans un second temps, explique Paris-Match, le parquet s'attaquera à une autre tâche. Celle de déterminer les responsabilités exactes de chacun. A commencer par celles de l'enseignante ayant proposé la crêpe au petit garçon. Elle aurait déjà été entendue sur ce point.

En video - Régime sans gluten : attention aux carences alimentaires


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité