Ecouter l'article :

En manque de masques, les Français utilisent parfois leurs écharpes, lors de leurs déplacements, pour se protéger du virus. Mais cette technique semble en réalité totalement inefficace.
Respirer dans une écharpe vous protège-t-il vraiment ? Pixabay - Illustration

Alors que les masques chirurgicaux se font rare, et sont désormais réservés au personnel de santé, les Français utilisent d'autres techniques pour se protéger du coronavirus. Malgré la période d'isolement actuellement mise en place, les citoyens peuvent toujours sortir de chez eux afin de faire du sport, des courses ou encore acheter des médicaments. On en voit de plus en plus sortir, le nez et la bouche couvert d'une écharpe en tissu. Ce procédé est-il vraiment efficace ?

Si Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a expliqué que même le masque n'était pas forcément utile pour se protéger, les Français semblent avoir besoin de se rassurer. En effet, le masque est utile pour les malades, afin d'éviter que ces derniers transmettent le virus, mais n'empêche pas d'attraper quoique ce soit. Ainsi, le mensuel Pleine Vie rapporte que respirer dans son écharpe, lors de ses déplacements, est inutile.

Un maillage perméable

BFMTV relaie ainsi une étude, parue en Chine le 20 février 2020, qui explique que le maillage d'une écharpe est trop large pour freiner la maladie. En effet, l'annonce indique que le coronavirus ne mesure que 60 à 140 nanomètres. Or, elle précise ensuite qu'un cheveu mesure 100 000 nanomètres en moyenne. Alors que dire du maillage d'une écharpe, qui est plus large encore que les cheveux, explique l'étude.

La chaîne d'information rappel alors que "les seules précautions valides" sont bien les mesures de confinement à domicile, ainsi que les gestes barrières comme la distance de sécurité avec autrui et le lavage de mains, qui se doit d'être très régulier.

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.