Ecouter l'article :

Se faire plaisir à Noël oui, mais pas à n'importe quel prix. Certains industriels n'hésitent pas à truquer leurs produits pour vous faire payer plus, sans que la qualité ne soit au rendez-vous. Voici les pièges à éviter.
Repas de Noël : gare à ces arnaques au supermarchéIstock

Se faire plaisir en famille, mais sans rien regretter. Maintenant qu'ils ont le feu vert du gouvernement pour retrouver leurs proches à Noël, de nombreux Français commencent à plancher sur leur menu pour le réveillon du 24 décembre ou le déjeuner du lendemain, vendredi 25 décembre. Comment faire plaisir à tout le monde sans casser sa tirelire ? Heureusement pour les consommateurs, les supermarchés proposent dès à présent des promotions sur des produits qui s'arrachent à Noël, comme du foie gras, du saumon fumé ou des fruits de mer. 

Repas de Noël : origine trompeuse et quantité ridicule !

Attention cependant à ne pas acheter n'importe quoi ! L'ONG Foodwatch alerte sur la stratégie de certains grands groupes industriels, qui n'hésitent pas à frauder sur les étiquettes de leurs produits de Noël. Comme l'explique un reportage de France 2, une truite gravlax est par exemple proposée avec un emballage vide à 55% ! Une confiture de figues peut être vendue dix fois plus cher à côté d'un foie gras alors qu'elle est à un prix normal dans le rayon confiture... 

Interrogée par la chaîne, la responsable de cette campagne "Calendrier du vent" rappelle que "le moment de Noël est le moment où tout le monde est prêt à mettre un peu plus d'argent pour s'acheter des choses bonnes pour passer un bon réveillon". Selon elle, "certains industriels le savent et vont essayer d'en profiter". Origine trompeuse, additifs controversés, huile de palme masquée, ingrédients en quantité ridicule... Les arnaques sont nombreuses à trois semaines de Noël et il est important de ne pas se faire avoir. 

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Vidéo : Repas de Noël : le plan de table à respecter pour protéger vos aînés

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.