Vous rêvez d'un café en terrasse ? Sachez qu'il vous faudra peut-être vous montrer un peu plus patient que prévu dans certains départements. La virulence de l'épidémie dans certains territoires pourrait encore retarder le retour du "monde d'avant".
Réouverture des restaurants : les départements en sursis

Le diaporama ci-dessus indique les 12 départements où le taux d'incidence pour 100 000 habitants est le plus haut. Source : Géodes Santé Publique France, données pour la semaine glissante du 6 au 12 avril 2021.

C'est un moment que nous attendons tous avec impatience. La réouverture des bars, des restaurants mais aussi celle des musées et autres lieux dédiés à la culture. Lors de son allocution du 31 mars dernier, le chef de l'Etat avait promis que la mi-mai marquerait le début de la "réouverture progressive" de ces établissements. 

Pour le moment, ce cap semble être toujours d'actualité, en apparence du moins. Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement le confirmait encore ce vendredi 16 avril au micro de France Info. "Certaines terrasses et certains lieux de cultures pourront rouvrir à la mi-mai", assure le jeune ministre. 

Vers un déconfinement au compte-goutte ?

Néanmoins, "la différenciation territoriale est une possibilité", poursuit cet ancien membre du Parti Socialiste avant de rappeler "qu'il fallait faire preuve de bon sens et de prudence". Cela signifierait-il que le déconfinement ne se fera pas à l'échelle nationale ?

Le président de la République n'écarterait pas lui non plus totalement cette option. C'est du moins ce qu'il a indiqué à une quinzaine de maires de l'Hexagone avec lesquels il s'est entretenu ce jeudi 15 avril. L'un des participants à cette réunion, Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon (Vendée) a fait part à BFMTV des propos du chef de l'Etat. "Il (Emmanuel Macron) nous a précisé qu' il n'écartait pas la possibilité de territorialiser les ouvertures et le retour à la vie normale", fait savoir l'élu vendéen. 

"La différenciation selon les territoires est bien une hypothèse" aurait aussi confié "un ministre au cœur de la crise" à Agathe Lambret, journaliste politique de la chaîne d'info. L'évolution des indicateurs épidémiques sera donc déterminante dans le processus de sortie de crise. Découvrez les départements où l'épidémie est la plus virulente dans le diaporama ci-dessus. 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.