Ecouter l'article :

Une photo prise par un journaliste dans une école de Tourcoing est rapidement devenue virale. On y voit de jeunes enfants dans une cour de récréation adaptée aux mesures barrière.
Rentrée des enfants : la photo de Tourcoing qui choque et attriste les internautesIllustration.AFP

Ces images ont énormément fait parler d’elles. Pourtant, elles n’ont été prises qu’hier, le mardi 12 mai, à l’occasion de la rentrée des classes pour cette école située à Tourcoing qui, après deux mois de confinement, a finalement rouvert ses portes aux élèves. C’est un journaliste de BFMTV/RMC qui est à l’origine d’un cliché devenu viral, souligne France 3.

La photo montre plusieurs enfants dans une cour de récréation. Chacun d’entre eux est cantonné à un carré tracé à la craie sur le sol avec l’obligation de rester à l’intérieur. Lionel Top, l’auteur de cette image et correspondant de la chaîne d’informations a donné plus de précisions sur le contexte dans lequel il a pris ce cliché.

Des consignes propres à l’école

"Pour faire respecter les distances, tout en profitant des récrés, l’équipe pédagogique a dessiné des carrés au sol pour les plus petits, les enfants jouent, dansent, sautent, rient ensemble... Mais depuis ce carré", explique le journaliste. "De ce qu’on a vu, ils ne le vivent pas comme une punition", ajoute-t-il. De nombreux internautes ont vu ce cliché et ont réagi avec beaucoup d’empathie à l’égard de ces enfants, tandis que d’autres ont poussé un coup de gueule, en déclarant que la situation actuelle était anormale.

Les mesures employées par cette école n’ont pas été clairement énoncées par le Premier ministre, Edouard Philippe, qui a plutôt donné que de grands axes à suivre pour les pauses en plein air. Voici ces différentes mesures, rappelle France 3.

  • Le personnel doit porter un masque de protection
  • Il doit veiller au respect des gestes barrière et de la distanciation physique dans les jeux extérieurs
  • Il doit proscrire les jeux de contact et de ballon et tout ce qui implique des échanges d’objets, ainsi que les structures de jeux dont les surfaces de contact ne peuvent pas être désinfectées
  • Il doit neutraliser l’utilisation des jeux et installations d’extérieurs avec points de contact (par balisage physique, rubalise, etc.) ou assurer une désinfection régulière adaptée
  • Il doit proscrire la mise à disposition et l'utilisation de jouets collectifs ou assurer une désinfection après chaque manipulation
  • Il doit éviter les croisements de classes et d'élèves
  • Il doit adapter la surveillance à l'effectif présent en récréation
  • Il doit proposer des jeux et activités qui permettent le respect des gestes barrière et la distanciation physique (privilégier des activités non dirigées limitant l'interaction entre les élèves).
  • En cas de conditions climatiques inadaptées, et sans possibilité d'avoir un espace extérieur abrité permettant la distanciation physique, il doit organiser les récréations en intérieur en favorisant un autre espace que celui de la classe (par exemple : salle de motricité). Dans ce cas, ventiler l'espace dédié préalablement et après la récréation

En réaction des commentaires émis par les internautes, Lionel Top a précisé que les enseignants étaient extrêmement touchés par ces méthodes. "Ça me fait mal au cœur, vous n’imaginez pas", lui a confié une institutrice.

Vidéo : Coronavirus : les gestes à éviter en nettoyant votre téléphone

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.