Le secteur de la rénovation énergétique n'échappe pas aux arnaques. Pour éviter toute déconvenue, il est important de suivre quelques conseils.
Rénovation énergétique : les réflexes à avoir pour éviter l'arnaqueIllustrationIstock

Attention aux arnaques en matière de rénovation énergétique. Alors que le gouvernement veut encourager les Français à effectuer des travaux au sein de leur domicile pour réduire leurs émissions de CO2 et leurs factures d’énergie, il appelle tout de même à la prudence. "Dans certains cas, des entreprises peu scrupuleuses ont un comportement préjudiciable pour le consommateur", prévient le gouvernement sur son site internet. Pour éviter aux particuliers de se faire avoir, la direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) donne les bons réflexes à adopter.

Selon un rapport publié en juillet dernier par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), le chiffre d’affaires annuel du marché de la rénovation énergétique a dépassé les 31 milliards d’euros en 2017. Un secteur qui n'échappe pas aux arnaques, explique le gouvernement, précisant qu'après "la plainte de nombreux propriétaires abusés, la DGCCRF réalise des enquêtes et des contrôles des entreprises et artisans réalisant des travaux de rénovation énergétique". Six types de fraudes ont ainsi pu être révélées : la présentation de devis incompréhensibles pour les consommateurs, des crédits camouflés, des labels de qualité mensongers, des pratiques commerciales trompeuses, le non-respect des droits du consommateur et des manquements relatifs à l’information sur les prix.

Le 12 novembre dernier, l’exécutif a lancé son plan de lutte contre les fraudes à la rénovation énergétique, en présence de trois membres du gouvernement : Julien Denormandie, Emmanuelle Wargon et Agnès Pannier-Runacher. Cette campagne de sensibilisation vise à alerter les consommateurs et à leur donner les bons réflexes à adopter lorsqu’ils se lancent dans ce type de travaux.

Comment choisir un professionnel de confiance ?

Des travaux d’une telle ampleur nécessitent d’engager un professionnel de confiance. Le gouvernement demande donc aux particuliers de se laisser "le temps de la réflexion et de la compréhension". "Vérifiez les informations qui vous ont été transmises, en particulier l’identité du professionnel et les données chiffrées avancées", ajoute la DGCCRF. En cas de doute sur un professionnel, le gouvernement conseille de contacter un conseiller du FAIRE, le service public qui a pour vocation de guider les Français dans leurs travaux de rénovation énergétique.

Dans cette optique, la DGCCRF alerte sur les entreprises "prétendant être mandatées par un organisme public", rappelant que "les services publics ne démarchent jamais ni à domicile ni par Internet ni par téléphone". A la réception du devis, le gouvernement invite les particuliers à "comparer les prestations et les prix avec d’autres professionnels", particulièrement si l’entreprise a effectué du démarchage. Selon une étude de l'UFC-Que Choisir datée du mois de mars, les consommateurs peuvent avoir des difficultés à obtenir un devis : sous couvert d'anonymat, leurs bénévoles se sont heurtés à un refus dans 58% des cas lors de leur enquête de terrain.

Enfin, le gouvernement invite à contrôler le label du professionnel, qui doit être labellisé "reconnu garant de l’environnement" (RGE) pour qu’un particulier puisse bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique et de l’éco-prêt à taux zéro. Ce label est accordé par les pouvoirs publics à des professionnels qui respectent une charte de qualité, pour une durée de quatre ans et avec un contrôle annuel. Le gouvernement a annoncé le 12 novembre qu’il allait renforcer d'autant plus cette certification, mais précise néanmoins sur son site qu’il faut rester attentif car "être labellisé RGE ne garantit pas que l’entreprise n’ait pas de pratiques commerciales trompeuses". Dans cette optique, UFC-Que Choisir a demandé aux pouvoirs publics dès le mois de mars une "totale remise à plat de la qualification RGE, avec un renforcement de la formation et des contrôles des professionnels qualifiés".

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Rénovation énergétique : gare à cette nouvelle arnaque

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.