Le grand week-end de l'Ascension arrivant, vous souhaitez convier quelques amis à déjeuner, mais en avez-vous le droit ? Quelles sont les règles pour les rassemblements d'ordre privés ? Planet fait le point.
Rassemblements privés : quelles sont les nouvelles règles ?Istock
Sommaire

Comme des millions de vos concitoyens, vous profiterez sans doute de ce week-end de l'Ascension pour souffler un peu. Pour certains d'entre vous, ce sera  même l'occasion de changer d'air. Bison Futé prévoit un mercredi orange dans le sens des départs en voiture dans toute la France, et même rouge en Ile-de-France. 

Ces quelques jours de congé seront peut-être aussi l'occasion pour vous de retrouver votre famille ou même vos amis. Quelques questions vous viennent alors peut-être en tête : combien puis-je inviter de convives au maximum ? Devront-ils porter un masque ?

Comme le rappelle L'Est Républicain, "les rassemblements privés ne sont pas interdits". Néanmoins, "le gouvernement déconseille de se rassembler à plus de six par foyer". Dans l'édition du Parisien du jour, Jean Castex a annoncé que cette "recommandation de six personnes" serait maintenue "pour la mai-juin". Il faudra attendre l'été pour que ce point du règlement soit "réévalué". 

Rassemblements privées : maintien de la règle des six convives jusqu'à l'été

D'ici là, vos festins devront donc continuer de se tenir en petit communauté. Durant ces moments, il est évidemment plus qu'opportun d'observer les gestes barrières. Il est également à noter que vos dîners doivent se faire en fonction du couvre-feu, si vos invités doivent ensuite rentrer chez eux évidemment. Comme le note La Voix du Nord, "il n'y a pas de base légale pour interdire les invitations à domicile. La police ne peut intervenir chez vous qu'en cas de "tapage nocturne" ou de "fête clandestine". 

Dès le 19 mai, les horaires du couvre-feu changeront. Il sera alors possible de circuler, sans attestation, jusqu'à 21 heures. À partir du mercredi 9 juin, les modalités évolueront encore. L'heure du début sera repoussée de deux heures et le couvre-feu débutera donc à 23 heures pour prendre fin à 6 heures du matin. Enfin, dès le 30 juin, il sera possible de se déplacer toute la nuit et peut-être même jusqu'au petit matin. Quelles sont les règles pour les rassemblements en extérieur ?

Rassemblements privées : évolution des règles pour les réunions en extérieur à partir du 19 mai

S'il vous est possible de recevoir vos amis à votre domicile, vous pouvez également les retrouver dans un lieu extérieur, comme dans un parc ou autour d'un lac par exemple.

À partir du 19 mai, "les rassemblements sur la voie publique seront autorisés à dix personnes maximum au lieu de six personnes actuellement", peut-on lire le site officiel du gouvernement. En ce qui concerne les rassemblements d'ordre privée, l'exécutif semble donc se montrer très prudent. Un choix qui s'expliquerait par la méfiance "des autorités gouvernementales" vis à vis "des moments de convivialité", propices "à la baisse de vigilance des participants", fait savoir La Dépêche du Midi

Il faudra donc attendre le 30 juin pour que vous puissiez convier autant de personnes que vous le souhaitez à votre domicile. Louer un gîte pour faire la fête ? L'idée pourrait vous coûter cher....

Rassemblements privés : quelle est la règle dans les logements de location ?

Durant ce week-end de l'Ascension, vous avez peut-être réservé une location, pour passer un week-end à la campagne ou au bord de la mer par exemple. Planet vous fait d'ailleurs la liste des 15 villes les plus réservées pour les jours à venir

L'idée pourrait alors vous prendre d'organiser une grande fête dans votre gîte ou votre Airbnb. Cela pourrait se révéler être un très mauvais plan. La majorité des propriétaires s'oppose en effet à la tenue de soirées endiablées dans leur logement. "Si vous allez à l'encontre de leur volonté, ceux-ci sont en droit de porter plainte contre vous", prévient La Dépêche du Midi

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.