A la recherche des boites vides 

Ce sont les nombreuses destructions de radars, ces derniers mois, qui ont permis à Radars-auto.com de comprendre la supercherie. En effet, les tourelles leurres, pratiquement indiscernables de celles équipées, sont reconnaissables une fois vandalisées. Le site internet a ainsi parcouru la France, à la recherche de ces boîtes vides. 

Par exemple a Miniac-Morvan (35), Miremont (31), Enisheim (68) ou encore Doix-les-Fontaines (85), plusieurs boites ouvertes ne contenaient aucun appareil.

Autre fait important : un grand nombre des dispositifs installés, possédant bien un radar, prennent plusieurs jours à se mettre en route, passé l'installation. Radars-auto.com recense notamment ceux de Volx (04), Saint-Rémy de Provence (13), Noron-l'Abbaye (14), Plemet (22), Martres-de-Rivière (31), Lacquy (40), Veauche, Cuzieu, Saint-Julien-Molin-Molette (42), Verdun (55) et Raismes (59).

Le site internet estime ainsi qu'à ce jour, entre 10 et 20% des radars tourelles ne sont que des boîtes vides. A terme, le ratio devrait cependant changer, puisqu'au total, 80% des tourelles ne devraient pas être équipées.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.