Sommaire

Conseil scientifique : "Une femme de terrain" rejoint les rangs

La deuxième professionnelle de santé qui a intégré le Conseil scientifique est Catherine Chirouze, cheffe du service des maladies infectieuses et tropicales à Besançon. Comme l’explique l’Est républicain, elle exerce depuis 24 ans, est aussi professeur à l’université et se décrit elle-même comme "une femme de terrain". Elle a en tout cas exercé dans une région fortement touchée par le Covid-19 et devrait, selon le quotidien local, mettre l’accent sur trois sujets : l’évolution des connaissances scientifiques, les patients et les équipes soignantes.

Une autre femme rejoint également le Conseil scientifique dès cette semaine, Angèle Consoli. Cette pédopsychiatre exerce à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris et travaille particulièrement sur la bipolarité chez les adolescents. Invitée par BFMTV après sa nomination, elle expliquait alors qu’il s’agissait d’un "message fort" adressé aux "personnes souffrant de pathologies mentales et plus largement à tous ceux éprouvés psychologiquement par cette épidémie".

Le quatrième et dernier professionnel à rejoindre l’équipe de Jean-François Delfraissy s’éloigne un peu de la pandémie puisqu’il est… Vétérinaire ! Comment expliquer ce choix ?

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.