Jean-Pierre Meyers : un homme "discret"

Jean-Pierre Meyers et Françoise Bettencourt-Meyers font rarement parler d’eux, Paris Match écrivant que ce dernier, "à l’instar de son épouse (…) préfère aux soirées du Tout-Paris les repas en famille dans un restaurant italien à Paris". Pourtant, selon un cadre du groupe interrogé en 2011 par l'hebdomadaire, "discret ne veut pas dire effacé. Quand il croit à des principes, c’est un homme déterminé". Comme l’explique Paris Match, Liliane Bettencourt n’aurait pas eu beaucoup d’estime pour son gendre, qu'elle aurait qualifié de "falot", affirmant alors qu’il était "sans intérêt" et qu’il n’avait "pas de caractère". Selon Le Figaro, elle aurait même baptisé son gendre "le chapon", surnommant par la même occasion sa fille "la chaponne". Une relation qui n’aurait pas empêché le couple d’avancer uni, expliquait Le Figaro en 2010, citant un proche de la famille : "Ce n’est pas un couple complémentaire mais un couple fusionnel, ils sont ensemble, main dans la main".

Au moment de son mariage, Jean-Pierre Meyers, qui travaillait dans le secteur bancaire, a été poussé à rejoindre l’entreprise de sa belle-famille, qu’il n'a plus quittée. Au début des années 1990, il a participé à l’éviction d’un cadre historique de L’Oréal, Jacques Corrèze, ancien collaborationniste. Comme l’explique Paris Match, il a découvert aussi, plus tard, les écrits antisémites de son beau-père, André Bettencourt, pendant la guerre. Jean Frydman, l’homme d’affaires qui les a révélés, expliquait en 2010 au magazine que "Meyers considérait Bettencourt comme son père. Il me disait que ce n’était pas grave. Il était dans le déni".

Entre 2007 et 2010, Françoise Bettencourt Meyers a été opposée à sa mère Liliane Bettencourt lors d’un conflit qui a fait la une de la presse. Durant cette période, la belle-mère de Jean-Pierre Meyers n’a pas non plus mâché ses mots concernant sa fille, affirmant qu’elle était "austère" et tout son contraire. Les relations entre les époux Meyers et Liliane Bettencourt ont parfois été tendues, notamment lorsque le camp de la milliardaire accusait son gendre de vouloir privilégier les intérêts du groupe Nestlé.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.