L'arrivée d'Emmanuelle Wargon aux côtés de François de Rugy est source de questionnements. Quel est le passé de la nouvelle secrétaire d'Etat à l'Ecologie ?  
AFP

Emmanuelle Wargon : cette polémique qui fait sa notoriété 

Qui est donc Emmanuelle Wargon, la nouvelle recrue du gouvernement qui fait tant parler d'elle ? Présentée comme une "lobbyiste" ayant travaillé durant trois ans chez Danone, la jeune femme vient d'être nommée secrétaire d'Etat à l'Ecologie. Un choix qui n'a pas manqué de susciter un certain étonnement, notamment sur les réseaux sociaux, où une vidéo a vite refait surface, créant la polémique autour de son arrivée au sein du gouvernement. 

Lors du forum des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence en juillet dernier, celle qui est alors directrice de la communication de Danone tient des propos inquiétants sur l'huile de palme : "L'huile de palme est le meilleur ingrédient pour les laits infantiles".

Alors que la presse s'empart de la polémique qui monte, elle choisit d'y répondre, se voulant rassurante sur ses nouvelles missions à l'Ecologie.  "Je m’inscris totalement dans la feuille de route du gouvernement en matière de transition écologique et solidaire, sur tous les sujets, y compris celui-ci, a-t-elle assuré lors d'un entretien à Libération, ce vendredi 19 octobre. Cette polémique est née d’une vidéo tronquée".

Accusée d'avoir été "lobbyiste en chef" chez Danone et alors que les propos d'un Nicolas Hulot démissionnaire sur des "lobbys présents au centre du pouvoir" résonnent encore, l'ancienne directrice de la communication et des affaires publiques prend les devants. "Mon travail s'est toujours fait dans la plus grande transparence, jamais dans le secret d'un lobby", assure-t-elle.

Quant aux déclarations de Nicolas Hulot, qui invitait les Français à s'interroger sur l'emprise des lobbys dans la politique avant son départ, la nouvelle secrétaire d'Etat répond : "Il est important qu’il y ait une discussion entre les acteurs publics et privés sur les sujets qui ne peuvent pas être résolus seulement par l’Etat. Il est normal que chaque acteur puisse émettre un point de vue et participer au débat public."

Emmanuelle Wargon : qui est-elle vraiment ? 

De son milieu familial à sa formation, il est peu surprenant qu'Emmanuelle Wargon atterrisse boulevard Saint-Germain. Fille de Lionel Stoléru, ancien ministre de Valéry Giscard d’Estaing et de François Mitterrand, la nouvelle secrétaire d'Etat est également une ancienne camarade de classe d'Edouard Philippe, rencontré sur les bancs de l'ENA (Promotion Marc Bloch).

A l'instar de Muriel Pénicaud, Jean-Marc Ayrault, Brune Poirson ou encore Emmanuel Macron, et comme beaucoup de politiciens, Emmanuelle Wargon a fait du pantouflage ou rétro-pantouflage, qui consiste à faire la navette entre le secteur privé et le public au cours de sa carrière.

Passée par la Cour des Comptes comme auditrice en 1997, puis par le Ministère de la Santé auprès de Bernard Kouchner, en 2001, en tant que conseillère technique, Emmanuelle Wargon finit par diriger le cabinet du Haut-Commissariat aux solidarités actives entre 2007 et 2010. En 2015, elle intègre l'équipe de la direction générale de Danone, où elle devient directrice de la communication et des affaires publiques. Interrogés dans un portrait pour Libération, ses proches et anciens collaborateurs la décrivent comme une femme travailleuse, opiniâtre et pugnace. Agée de 47 ans, elle a été décorée de la médaille de Chevalier de l'ordre national du mérite en 2015. Mariée à un médecin urgentiste, Emmanuelle Wargon a 3 enfants. 

Vidéo : Christophe Castaner est-il riche ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.