Sept ans après les faits, Thomas Fabius pourrait se retrouver devant un tribunal correctionnel. Une affaire dans laquelle, il doit plusieurs millions à un casino.
AFP

Thomas Fabius : un procès en approche

Thomas Fabius est rattrapé par la justice dans une affaire à cheval entre la France et le Maroc. Le fils du président du Conseil constitutionnel, âgé de 36 ans, est soupçonné d’avoir préparé en 2011, depuis la France, une escroquerie à l’encontre du casino La Mamounia, situé à Marrakech.

L’affaire a été relancée, fin août, avec l’arrêt de la Cour de cassation qui valide la compétence des juges français ainsi que des actes d’enquêtes, rapporte Le Point. Des éléments que Thomas Fabius et ses avocats souhaitaient faire annuler depuis des mois.

Si une partie des faits reprochés ont été réalisés sur le territoire marocain, cela n’a pas empêché la haute autorité judiciaire de décider qu’ils "sont indivisibles de ceux […] commis au préjudice de la Société générale".

Ce volet français de l’affaire a permis de retenir la compétence des juges nationaux pour traiter l’ensemble des faits. En effet, la banque a porté plainte contre Thomas Fabius en 2011. Après cinq ans d’investigation, il a été mis en examen pour escroquerie, faux et usage de faux en écriture privé. 

A lire aussi : "Situation fiscale" de Laura Flessel : qui est son mari ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.