Les chauffeurs de taxis protestent contre ce service qui leur ferait une "concurrence déloyale". Quel est vraiment le concept d'UberPOP ?

Ce service n’a pas fini de faire parler de lui. Jeudi, les taxis étaient en grève dans plusieurs villes de France, dont Paris où de nombreux débordements ont eu lieu. En cause ? La concurrence dite "déloyale" des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) en général, mais surtout du service UberPOP. Pourquoi pose-t-il problème ? Quelle offre propose-t-il aux particuliers ? Planet.fr fait le point sur les caractéristiques de ce service.

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Jean-Luc Mélenchon se moque de l'accent d'une journaliste

Voir plus de vidéos

Quel est le concept d’UberPOP ?

UberPOP est l’un des services proposés par la multinationale américaine de transports Uber, déjà implantée sur les VTC.

Le concept du service est principalement basé sur le modèle du covoiturage. Il s’agit en effet pour l’entreprise de mettre en relation des clients avec des chauffeurs qui sont en réalité de simples particuliers, désireux de gagner des revenus complémentaires, comme le souligne France Bleu. Ces derniers acceptent en effet de transporter d’autres personnes afin d’obtenir en contrepartie un versement.

Le service a été mis en place dans plusieurs villes de France, telles que Paris, Strasbourg ou encore Nantes.

Y a-t-il une application mobile ?

Contrairement à ce qui est dit, il n’existe aucune application ! La page en ligne permet uniquement de choisir le type de formule que l’on souhaite utiliser.

UberPOP est en réalité une formule proposée parmi tant d’autres. UberX propose par exemple un service dit "classique", tandis qu’Uber Berline propose un large choix de véhicules plus grands, ou encore plus luxueux.

Est-ce légal ?

Publicité
Depuis le 1er janvier 2015, ce service est considéré comme illégal par la loi Thévenoud. Et pour cause : il est le seul des services Uber à proposer des chauffeurs amateurs, et non des professionnels. Néanmoins, la société Uber a récemment engagé de nombreuses procédures judiciaires pour supprimer cette interdiction.

En revanche, les services VTC mis en place par l’entreprise sont quant à eux tout à fait légaux, puisque les conducteurs sont titulaires d’une autorisation de transport de personnes.

Vidéo sur le même thème - Un chauffeur d'UberPOP : "Nous sommes devenus un service d'utilité publique"

mots-clés : Uber, Uberpop, Service, Concept

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité