Ecouter l'article :

Malgré l'annonce du déconfinement, la circulation de la covid-19 et de ses variants demeurent à un niveau élevé. Pour la freiner, les épidémiologistes proposent de s'équiper d'un boîtier spécial, un capteur de CO2. Explications.
Quel est ce boitier dont certains épidémiologistes conseillent d’avoir chez soi ?IllustrationIstock

La Covid-19 et ses variants continuent de faire des ravages sur le territoire. Ce mercredi 28 avril, 31 539 nouveaux cas ont été identifiés et 11623 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées durant les 7 derniers jours, selon les données de Santé publique France.

Afin de réduire les contaminations, il est recommandé d’ouvrir régulièrement les fenêtres. Ce geste simple, souvent oublié, a d’ailleurs été intégré à la liste officielle des gestes barrières en octobre dernier. De nombreux épidémiologistes estiment d’ailleurs que l’aération est l’une des armes les plus redoutables pour freiner la propagation du virus. Différentes études démontrent en effet que le nouveau coronavirus se transmet majoritairement par voie aérienne, via les aérosols (goutelettes émises lorsqu’on respire et parle), qui peuvent flotter dans l’air et stagner durablement dans une pièce fermée.

Covid-19 : il faut "investir aujourd'hui sur l'aération, la ventilation"

Pour Antoine Flahault, professeur de santé publique à l'Institut de santé globale de Genève, il est donc urgent d'"investir aujourd'hui sur l'aération, la ventilation", a-t-il déclaré au micro d’Europe 1, ce mercredi 28 avril 2021.

"C'est vraiment quelque chose qui sera très, très utile pour résoudre la crise du coronavirus", a-t-il ajouté. Pour savoir si une pièce est suffisamment ventilée, il faudrait alors se munir de capteurs de CO2, dans nos maisons. Ces petits boîtiers d’une valeur de 50 euros environ permettent de savoir lorsqu’il est temps d’aérer une pièce. D’après de nombreux épidémiologistes, l’ensemble des écoles, des commerces et des salles fermées devraient obligatoirement en être équipés.

Vidéo : Les gestes barrières préconisés par le gouvernement

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.