Image tout aussi étrange que surprenante. Dans le centre-ville de Lille, non loin de la Grand' Place, un homme est apparu quelques peu dévêtu en haut d'un hôtel luxueux.

Il semblait déjà faire très chaud ! Le 21 mai dernier, un homme est apparu visiblement nu, sur la corniche de l’hôtel Carlton à Lille. La photo montre une personne qui est assise, en petite tenue et une autre à ses côtés, probablement en train de le filmer ou prendre des clichés, rapporte le journal 20Minutes.

Un cliché qui a fait le buzz

Si cela a pu rappeler la sombre affaire de Dominique Strauss Kahn, accusé d'agression sexuelle par Nafissatou Diallo,une femme de chambre du Carlton en 2011, 20Minutes est partie à la pêche aux infos. Le journal a été directement demander au personnel de l’hôtel pourquoi un homme se tenait sur la corniche de son établissement.

Réponse : la suite dans laquelle le jeune homme se trouvait est un endroit souvent réservé dans le cadre de shooting photos, afin de profiter du décor ou de la vue, particulièrement agréable. En revanche, la direction de l’hôtel, n’était pas au courant que son locataire avait prévu de prendre des clichés sur la corniche, ce qui est totalement interdit, de par sa dangerosité.

Qui est cet homme nu ?

Il s’agit de Louis Sénéchal, un jeune entrepreneur, qui a créé il y a deux ans, durant ses études en école de commerce, une marque de maillot de bain. Vendredi Swimwear est le fruit d’une collaboration avec Colonel Moutarde, spécialiste des nœuds papillons, installé à Lille.  

"On voulait une belle photo pour présenter notre nouveau maillot de bain qui sera aux couleurs de Lille", raconte Louis à La Voix du Nord. La suite a donc été réservée pour promouvoir la marque, dont les clichés ont été réalisés par le photographe lillois Samuel, alias "baba_sam". Il est particulièrement connu pour ses explorations urbaines.

"Le but, c’était de faire une belle image de Lille, pas de faire le buzz", explique Louis, confus. "Mais je tiens à rassurer tout le monde : à cet endroit, le toit était plat", ajoute-t-il. 

 "Il était hors de question pour moi d’aller en Asie"

Après ce buzz, le jeune entrepreneur s'est confié sur sa marque à La Voix du Nord. Ces maillots de bain, fabriqués au Portugal, sont disponibles à Printemps et dans une boutique du 6 e arrondissement de Paris. "J’aurais aimé les faire confectionner en France mais j’aurais dû les vendre deux fois plus chers. Et il était hors de question pour moi d’aller en Asie" a-t-il déclaré.  

Si le jeune homme ne vit pas encore de son activité, il a comme mannequin attitré, Moriss, son golden Retriever, toujours prêt pour promouvoir la marque de son maître.  

Vidéo : Bikini : de 1890 à nos jours !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.