Dans les colonnes du Journal du Dimanche, Yannick Noah a abandonné son ami humoriste Dieudonné. Le chanteur a tout simplement déclaré que son ami Dieudonné ne le faisait plus rire : "Il m’a perdu, je le lâche". Plus de détails.

©AFP/Montage Planet.fr

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ? Dans un entretien accordé au JDD, Yannick Noah, a récemment été piégé par le journaliste. Alors que le chanteur déclarait qu’il "ne pouvait avoir d’empathie pour une personne raciste, homophobe ou antisémite", le journaliste de l’hebdomadaire lui a fait remarquer qu’il était tout de même ami du sulfureux Dieudonné.

Lire aussi : Marine Le Pen gagne face à Yannick Noah

"Il m’a perdu, je le lâche"

Après avoir observé un long silence, Yannick Noah a joué la prudence à l’aide d’un équilibrisme dont lui seul a le secret. "Dieudonné est un ami, je connais ses enfants. Sa case au Cameroun n'est pas loin de la mienne. Il m'a vraiment fait plus rire que n'importe quel humoriste", a d’abord expliqué le chanteur avant de conclure : "mais il m'a perdu, je le lâche".

Publicité
L’ancien gagnant de Roland Garros a ensuite fait état de son point de vue vis-à-vis des idées relayées par l’humoriste : "Je ne cautionne ni son discours, ni ses amitiés, notamment avec Alain Soral. Ses délires sont à l'opposé de ce que j'essaie de faire de ma vie. Diviser et stigmatiser, ce n'est pas le sens de mon combat".

Tandis que Yannick Noah a publiquement soutenu François Hollande en 2012, Dieudonné a, quant à lui, préféré nommer Jean-Marie Le Pen comme parrain de sa fille.

A voir sur ce thème : Yannick Noah "lâche" son ami Dieudonné

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité