Au lendemain du congrès des Républicains, le match entre les deux rivaux des primaires du parti reprend. 

"Nicolas Sarkozy a le parti, moi l'opinion". Alain Juppé a prononcé cette phrase dimanche, au lendemain du congrès des Républicains. Et elle n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Le président du parti de droite n'a pas perdu de temps pour répondre aux attaques de son rival à la primaire de droite. 

"Avec le résultat que vous connaissez"

Sur plateau du journal de 20 heures de France 2, Nicolas Sarkozy a rappelé qu'il lui était aussi arrivé de dire la même chose lorsqu'il soutenait Edouard Balladur : "Ce n'est pas moi qui vais en vouloir à Alain Juppé de dire cela, puisqu'il m'était arrivé de dire le même chose lorsque je soutenais Edouard Balladur contre Jacques Chirac, avec le résultat que vous connaissez". 

A lire aussi -Sarkozy sur Juppé : "il va falloir s'occuper de son cas"

Publicité
En effet, en 1994, Nicolas Sarkozy soutenait Edouard Balladur, alors Premier ministre, qui était le favori pour la course à la présidentielle de 1995. Mais finalement, c'est Jacques Chirac, le patron du RPR, qui remporta la bataille. 

Cependant, Alain Juppé ne s'avoue pas vaincu. Ce lundi, il a réagit sur Twitter, préférant "parler d'avenir". 

La rivalité entre les deux hommes n'est qu'à son balbutiement. Les petites phrases vont se faire de plus en plus nombreuses au fur et à mesure que s'approche l'échéance des primaires.

Vidéo sur le même thème : Les républicains : entre Sarkozy et Juppé 

mots-clés : Sarkozy, Juppé

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité