Halloween aidant, la psychose des clowns maléfiques gagne du terrain sur les réseaux sociaux à tel point que certains magasins spécialisés sont en rupture de stock de costumes de clowns. Dans l'Hérault, un maire a même publié un arrêté pour interdire ce déguisement dans ses rues. Si cette affaire inquiète les services de polices, elle fait surtout le jeu de la presse.