Les laboratoires pris d'assaut, plus d'autotests en pharmacie, parents d'élèves en colère… Avec le variant Omicron, l'exécutif a dû adapter sa stratégie de lutte contre l'épidémie. Invité au 20h de TF1 ou en audition au Sénat, retrouvez les nouvelles annonces de Jean Castex et d'Olivier Véran.
Protocole sanitaire, masques… Les nouvelles annonces du gouvernement

Sa gestion de la crise sanitaire a été passée au crible. Ce lundi 10 janvier 2022, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a été entendu par la commission des lois. Au-delà des interrogations sur les dernières mesures prises par le gouvernement, Olivier Véran était attendu au tournant sur une question majeure : l’application du pass vaccinal

Si le ministre se voulait optimiste sur une “diminution amorcée” du variant Delta, il est aussi revenu sur une réduction de la durée des séjours à l’hôpital à cause du variant Omicron. Malgré sa contagiosité plus élevée, il entraîne moins de passages en réanimation. Un soulagement pour les soignants et les services de réanimation. 

Le pass vaccinal adopté

Le jour même de l’audition d’Olivier Véran, la “Chambre haute” a validé la mise en place du projet de loi. Les sénateurs ont tout de même apporté quelques modifications au texte : une limitation du dispositif au plus de 18 ans et en fonction du niveau de l’épidémie. L’occasion pour les sénateurs d’interroger le ministre des Solidarités et de la Santé sur les contrôles d’identité avec le pass vaccinal. Olivier Véran à donc souligné l’importance “de vérifier la concordance entre l’identité du pass et l’identité figurant sur une pièce d’identité”

Castex face au Covid à l’école

Lundi soir, le Premier ministre était lui aussi interrogé sur l’évolution de la crise sanitaire et des mesures pour la contenir. Sur le plateau du 20h de TF1, Jean Castex en a profité pour annoncer à nouveau, un allègement du protocole sanitaire à l’école. 

En pleine tension avec les syndicats d'enseignants qui ont appelé à la grève le jeudi 13 janvier 2022, ces nouvelles mesures n’ont pas arrangé les choses.

En témoigne Guislaine David, co-secrétaire générale, porte-parole du SNUipp-FSU sur France Info : "Les enseignants qui ont pu entendre le Premier ministre ce soir annoncer un énième allègement protocole, alors que l'on demande une sécurité sanitaire plus importante dans les écoles, ne pourront pas être satisfaits"

Dans le diaporama ci-dessous, vous retrouverez toutes les dernières annonces de l'exécutif pour venir à bout de cette cinquième vague.

L'arrivée de deux médicaments anti-Covid

1/6
L'arrivée de deux médicaments anti-Covid

Lors de son audition, Olivier Véran a annoncé la mise en circulation de deux médicaments anti-covid d'ici la fin du mois de janvier. 

Le masque FFP2 réservé aux soignants

2/6
Le masque FFP2 réservé aux soignants

L'éxecutif ne souhaite pas changer de fusil d'épaule en ce qui concerne les masques FFP2. Contrairement à certains voisins européens, ce type de protection reste, jusqu'à nouvel ordre, réservé aux soignants. 

Plus de tentes de dépistage pour les pharmacies

3/6
Plus de tentes de dépistage pour les pharmacies

S'ils le souhaient, les pharmaciens pourront se munir de "plusieurs tentes, voire de véritables barnums de dépistage", a annoncé Olivier Véran. Les étudiants de 3ème et 4ème année en biologie vont rejoindre les rangs des personnels de santé autorisés à réaliser les tests.

Trois autotests gratuits

4/6
Trois autotests gratuits

Pour désengorger les laboratoires, le Premier ministre, Jean Castex a annoncé que les enfants cas contact n'étaient plus obligés de fournir un test PCR ou anti-génique négatif à J+0. Un autotest sera désormais suffisant. Les autotests à J+2 et J+4 restent obligatoires. Ces trois tests seront gratuit dans les officines sur présentation d'un justificatif de l'Education nationale. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.