Attaques de corneilles : "Ca reste très, très rare"

Pourquoi une telle réaction ?

Frédéric Jiguet. C’est souvent un profil particulier de personne qui les dérange, sans qu’on puisse savoir qui ou quoi. L’idée reste que cette seule personne est identifiée comme un danger pour le poussin et c’est elle que les individus vont attaquer. Ces oiseaux sont très rares parmi toutes les corneilles et ce type de nuisance est très localisé, il y a tous les ans le même couple au même endroit qui attaque les gens dès que les poussins sont prêts à partir, par exemple. Il faut vraiment avoir conscience que c’est UN individu en particulier qui est agressif et pas les corneilles en général. Ca reste très, très rare.

Comment expliquer un tel comportement chez certains individus ?

Frédéric Jiguet. Mon hypothèse est que ces oiseaux ont été élevés par des gens qui ont voulu les sauver. Résultat, ils n’ont plus peur de l’homme, donc ils l’attaquent comme ils attaqueraient une autre corneille ou un renard par exemple. Ils peuvent aussi attaquer des gens qui doivent ressembler à ceux qui les ont élevés.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.