Alors que l'instituteur de l'école maternelle de Seine-Saint-Denis a reconnu avoir menti sur son agression par un homme se revendiquant de Daech, (re)découvrez ces précédentes histoires d'agressions inventées de toutes pièces.

Le chauffeur de bus de Goussainville

En décembre 2014, à Goussainville (Val-d'Oise), un chauffeur de bus de 23 ans a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir mis en scène son agression avec l'aide d'un collègue. Son but ? Obtenir un arrêt de travail.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.