Condamnée à cinq ans de prison le mois dernier pour son implication dans la mort en 2013 de sa fille Fiona, Cécile Bourgeon avait la possibilité de sortir de prison. Découvrez le résultat du verdict, rendu ce mardi.
© AFPAFP

Il y a un mois, Cécile Bourgeon a été condamnée pour"non-assistance à personne en danger", "dénonciation de crime imaginaire", "modification de la scène de crime" et "recel de cadavre", dans l'affaire de la mort de sa fille Fiona, décédée en mai 2013. Elle a écopé de cinq ans de prison, mais trois sont déjà passés depuis sa mise en détention provisoire, indique LCI.

La condamnée est passée ce mardi devant la cour d'appel de Riom (Puy-de-Dôme), en visio-conférence depuis la prison de Lyon-Corbas. Elle aurait pû être libérée dans la journée, mais le tribunal a rejeté sa demande.

À lire aussi –Disparition de Fiona : sa mère avoue la terrible vérité

Une libération retardée

Un procès en appel est prévu pour 2017. Il concerne aussi Berkane Makhlouf, le compagnon de Cécile Bourgeon au moment de la mort de Fiona, condamné à 20 ans de prison. Pour l'avocat de Cécile Bourgeon, sa cliente devrait être libérée avant d'avoir purgé sa peine en intégralité.

"Si le parquet général n'avait pas relevé appel de la décision criminelle, a déploré Me Renaud Portejoie à France Info, Cécile Bourgeon serait d'ores et déjà libre. Elle serait en fin de peine au regard des réductions de peine automatiques et supplémentaires dont elle pouvait bénéficier".

Vidéo sur le même thème – Procès de Fiona : verdict et réactions

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage