Affaire Alexia Daval : les arguments des deux camps

Si selon la partie civile, Jonathann Daval est l’auteur d’un "crime presque parfait" car sa femme "voulait le quitter", la défense est revenue sur le fonctionnement et sur le "dysfonctionnement" du couple, qui a mené au drame.

"Qui est Jonathann Daval ?", a demandé Emmanuel Dupic.

"Certains experts disent qu’il a une dangerosité psychiatrique. Pour la défense, c'est la théorie de la cocotte-minute, ça peut arriver à chacun d’entre nous", car Jonathann Daval était"frustré, en soumission pendant des années."

Pourtant, cette soirée-là, "elle ne l’a pas tapé. Lui va la tabasser, cinq à dix coups de poing au visage. Un visage tuméfié, un nez empâté... Une grande violence", rappelle l’avocat général.

Après une dispute conjugale fin octobre 2017, il voulait "qu'elle se taise" comme l’a déclaré l’accusé. "C'est là qu’il l’a étranglée. Alexia a juste réussi avec ses ongles à griffer". Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia, résignés à ne pas connaître toute la vérité, ont déclaré espérer voir leur beau-fils passer sa vie derrière les barreaux.

"Pardon, pardon", a imploré Jonathann Daval, en regardant les parents d’Alexia et après un bref silence.

A quelle peine a-t-il été condamné ? Le jury s’est retiré vers 14h30 ce samedi 21 novembre pour délibérer.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.