Vous regardez la météo tous les jours mais savez-vous qui les établit ? Et sur quoi s'appuie-t-on pour avoir les informations les plus fiables possibles ? Explications.
AFP

De la télévision à la radio, en passant les journaux, elles sont partout : les prévisions météorologiques. Mais savez-vous comment elles sont établies ? Prévoir le temps qu’il fera dans les prochains jours est une tâche plus complexe que l’on pourrait le croire. Afin d’avoir les estimations les plus précises, de nombreuses données doivent être récoltées puis analysées par les spécialistes des agences comme Météo France, service de climatologie et météorologie national.

Grâce à plusieurs outils et aux capteurs des satellites et stations météo, des données d’observation sont amassées à différents endroits de l'Hexagone sur de nombreux paramètres, comme la température ou encore la pression atmosphérique. Toutes ces informations sont étudiées afin de ne retenir que celles utiles à l’établissement des prévisions. Météo France parle, pour cette étape, de "l’assimilation des données".

A lire aussiMétéo : doit-on s’attendre à un été (très) chaud ?

Un milliard de calcul par seconde grâce aux "supercalculateurs"

Une fois qu’un maximum de données a été relevé sur la situation météorologique actuelle, des prévisions numériques sont ensuite établies grâce aux "supercalculateur". Situées sur le site du Centre national de recherches météorologiques de Toulouse, ces machines, renouvelées en 2014, permettent d’effectuer un nombre impressionnant de calculs en un temps record : 1 milliard d'opération par seconde ! En s’appuyant sur les lois physiques de l’atmosphère, elles réalisent des simulations des possibles évolutions de la météo, à court terme mais aussi à long terme pour les prévisions saisonnières.

Mais ces modèles établis par les ordinateurs ne suffisent pas. Des prévisionnistes sont également chargés d’analyser les simulations numériques pour les interpréter et les transformer en bulletins météo et cartes prévisionnelles à destination du grand public. Un rôle primordial car ce sont eux qui peuvent donner l'alerte en cas de phénomènes dangereux à venir, orages, tempêtes, ou de températures particulièrement hautes ou basses.

En vidéo sur le même thème – Météo : un “superordinateur” européen pour 2022

Jouez au jeu concours de La Banque Postale et tentez de remporter un chèque cadeau d'une valeur de 500€.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !