Jair Bolsonaro juge-t-il le confinement dangereux ?

Récemment, le président du Brésil a du s'excuser après avoir contribué à la propagation du fake news insistant sur le caractère dangereux du confinement. Depuis Jair Bolsonaro a finalement fait amende honorable, mais la vidéo partagée évoquait des risques de famines à cause des différentes mise sous cloche observées dans de nombreuses nations, rappelle Gala.

"Vous critiquiez le discours du président en pensant que l'économie n'était pas si importante et qu'il fallait sauver des vies, regardez. La faim aussi ça tue", affirmait l'auteur de la vidéo, fervent défenseur de la décision de son président, et annonciateur de pénuries.

"Je tiens à m'excuser, il n'y a pas eu de vérification appropriée de l'événement. Apparemment, dans cet établissement, il y avait des travaux de maintenance. Je veux m'excuser publiquement, la vidéo a été rapidement supprimée. Cela arrive, nous commettons des erreurs avec les informations. J'ai l'humilité de m'en excuser ", a insisté Jair Bolsonaro qui, s'il demeure hostile au confinement, a fini par revoir sa position. Un changement soudain puisque le 29 mars encore, il sortait rencontrer les habitants de Brasilia.

Mais le 31 mars il estimait que la pandémie en cours pourrait être "le plus grand défi" posé à sa génération.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.