Sommaire

Les malades allemands sont plus jeunes

Il semble aussi que l'épidémie soit moins avancée en Allemagne. En effet, d'après l'institut Robert Koch, qui publiait une portant sur 2000 cas germaniques le 12 mars dernier, l'immense majorité des cas répertoriés n'ont pas encore 60 ans. C'est le cas de 85% des patients étudiés. En Italie, ou le taux de mortalité compte parmi les plus élevés d'Europe, seuls 40% des malades ne sont pas encore sexagénaires.

La population la plus à risque n'est donc pas aussi touchée en Allemagne qu'elle ne peut l'être en France, indique le JdD. Ce sont en effet les victimes de plus de 70 ans qui sont les plus vulnérables à la maladie.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.