18 ados du XIIe arrondissement de Paris,  âgés de 14 à 18 ans, ont déposé plainte contre des policiers pour des violences aggravées, agressions sexuelles et insultes racistes.  

C'est une affaire qui risque de faire réagir. Le parquet de Paris a ouvert vendredi une enquête préliminaire après la plainte déposée par dix-huit jeunes, âgés de 14 à 18 ans, qui accusent des policiers de violences, agressions sexuelles et insultes racistes à leur encontre, rapporte Le Monde

Ces adolescents ont ainsi signalé des faits de "violences volontaires aggravées", "agression sexuelle aggravée", "discrimination", "séquestration" et "abus d'autorité", qui auraient été commis entre l'été 2013 et l'été 2015. "La plainte est déposée contre  X, mais dans toutes les têtes 'X' a un nom  : les 'Tigres', comme se surnomment les policiers de la brigade de soutien de quartier (BSQ)", précise le quotidien. 

Une dizaine de policiers visés 

De nombreuses insultes à caractère racial auraient été proférés : "Singes", "vieille tête de noire", "Libanais de merde"... Et les faits ne s'arrêtent pas là. Certains de ces jeunes ont ainsi déclaré qu'ils avaient été "contraints de se déshabiller", tandis que d'autres ont dit que des policiers leur mettaient "des doigts dans les fesses". Certains jeunes auraient même été "gazés au visage avec de la bombe lacrymogène", a indiqué une source proche du dossier à l'AFP

Publicité
L'Inspection générale de la police nationale (IGPN), également appelée "police des polices", est en charge de l'enquête. Une dizaine de policiers du commissariat du XIIe arrondissement de Paris seraient visés.

En vidéo sur le même thème : Améliorer le contact des jeunes avec la Police 


mots-clés : Policiers, Enquête

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité