Sommaire

Pour "être tranquille", une auxiliaire de vie empoisonnait sa patiente handicapée : 3 ans de prison

Jugée responsable.

Pour le parquet, les arguments annoncés sont irrecevables. "La victime a engagé une auxiliaire de vie, pas une auxiliaire de mort, c’est l’image qui vient à l’esprit. Heureusement que son amie a eu la riche idée d’aller se faire un café et de découvrir la fameuse tartine. Si elle n’était pas venue, que serait-il advenu, la question nous hante."

Reconnue coupable des faits, la prévenue a été condamnée à trois ans de détention avec mandat de dépôt. Elle écope également d’une interdiction d’exercer aux côtés de personnes vulnérables pendant 5 ans. Le quotidien régional précise également que le tribunal a prononcé le renvoi sur intérêts civils à une date ultérieure.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.