Pour "être tranquille", une auxiliaire de vie empoisonnait sa patiente handicapée : aggravation de la maladie

Très vite, les soupçons se portent sur l’auxiliaire de vie en charge de la patiente. Après analyse capillaire de la jeune femme malade, qui avait dû par ailleurs être hospitalisée dans un état préoccupant à l’automne 2017, les résultats sont alarmants : la présence de molécules est significative d’une absorption massive du médicament.

Selon les informations de Midi Libre, l’expertise médicale confirme que l’intoxication a aggravé le "tableau neurologique" de la Juvignacoise, et donc de son état général.

La suspecte, qui a été mise à pied au début de l'enquête, a également reconnu les faits.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.