Il semblerait que l'animateur Arthur ne soit plus le bienvenu sur les chaines publiques. C’est en tout cas ce qu’a fortement laissé entendre la ministre de la Culture Aurélie Filippetti ce lundi sur BFM Business.

©CC Capture d'écran Wikimédia (Montage)

Alors qu’il propose son nouveau jeu télévisé "Ultime Question" à la chaîne publique France 2, l’animateur Arthur pourrait voir son projet rejeté à cause de son exil fiscal en Belgique.

En effet, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a déclaré ce lundi sur BFM Business que "les contrats passés avec France Télévisions doivent présenter des garanties éthiques irréprochables". "La domiciliation fiscale en est évidemment un élément important", a ajouté la ministre qui répondait alors à une question relative à la commande d’une émission à Arthur par les chaînes publiques.

Arthur - Jacques Essebag de son vrai nom – s’est exilé à Uccle en Belgique depuis plusieurs mois. A la tête de la 229e fortune de France, l’animateur de TF1 habitait jusqu’alors à Paris. Sa société de production AWPG avait d’ores et déjà été délocalisée au Luxembourg l’année dernière.

"Pas un bon exemple pour les jeunes" 

La ministre de la Culture s’était en outre exprimée quelques heures auparavant sur BFM TV et RMC. Elle y déplorait l’exil belge de celui qui s'autoproclamait "l’animateur le plus con de la bande FM". "C'est extrêmement dommage. Ce n'est pas un bon message qu'on envoie aux citoyens", a notamment regretté Aurélie Filippetti. "Ce n'est pas un bon exemple pour les jeunes [...] Quand on est un animateur télévisé, on est un exemple aussi pour les jeunes", a-t-elle ajouté.

Accusé depuis plusieurs semaines d’exil fiscal, le producteur-animateur était pourtant sur le point de tourner un pilote en fin de semaine pour sa nouvelle émission.

Publicité
En revanche, le programme "Rendez-vous en terre inconnu" dans lequel l’ex-animateur de radio a été invité, sera bien diffusé. "L'émission avait été enregistrée avant son départ en Belgique, visiblement elle sera programmée mais je ne suis pas programmatrice de France Télévisions", a expliqué la ministre au micro de Jean-Jacques Bourdin.

Vidéo sur le même thème : Arthur exilé en Belgique – Pour Etienne Liebig "c’est une trahison ! "

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité