Ces prévisions risquent de vous surprendre. Après un mois de mai passé sous la grisaille, le soleil sera-t-il enfin au rendez-vous pour ce premier week-end de juin ?
illustrationIstock

Coup de chaleur en perspective. Alors que la douceur se fait désespérément attendre depuis début mai, les températures seront en très nette hausse en ce pont de l’ascension. D’après les prévisions de Météo France, elles devraient enfin repasser au-dessus des moyennes de saison, grâce à l’évacuation progressive de l’air froid vers l’Italie. Ainsi, dès jeudi, le soleil sera au rendez-vous sur la moitié sud. Il fera par ailleurs 22 degrés en Ile-de-France et 26 degrés en Occitanie.

Un avant goût d'été

D’après les données de 30 stations de référence, l'indicateur de température moyenne mensuelle, a atteint provisoirement 13,4°C !

"C'est 1,2 °C de moins que la normale (1981-2010)", précise Météo France.

L'été météorologique prévu pour le 1e juin se ressentira-t-il alors dans l’hexagone ? Oui, puisque la barre des 30 degrés sera atteinte ce week-end dans certaines régions de France.

En effet, à partir de samedi, une masse d'air chaud proviendra de la péninsule ibérique. Conséquences, de nombreuses villes (Bordeaux, Agen, Toulouse, Nîmes, Montélimar, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Bourges, Nevers, Tours, Angers...) enregistreront  leurs premiers 30 degrés de l'année. Dans le sud-ouest, les 30°C seront d’ailleurs largement dépassés.

Dimanche, "les plus fortes chaleurs se décaleront vers l'est. La région parisienne devrait ainsi connaître ses premiers 30 °C de 2019".

"Le mercure pourrait même approcher les 35°C en basse vallée du Rhône dimanche", prédit Météo France.

Cela marque-t-il le coup d’envoi de l’été ? Pas vraiment. Le beau temps ne s'installera pas encore.

En vidéo : Météo : des records de froid battus pour un mois de mai

Vidéo : Météo : des records de froid battus pour un mois de mai