L'humoriste controversé a porté plainte début avril contre Manuel Valls et Bernard Cazeneuve pour injures et diffamation. Après la série de polémiques née de ses prises de position politiques dans ses spectacles, Dieudonné pourrait également se voir priver du théâtre de la Main d'Or par la justice. Selon les propriétaires de la salle, le bail du polémiste ne serait plus valable.
© AFPAFP

© AFP

Dieudonné revient sur le devant de la scène judiciaire. Selon BFM TV, l'humoriste a déposé début avril deux plaintes devant la Cour de justice de la République (CJR). L'un concerne le Premier ministre Manuel Valls, l'autre son successeur au ministère de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Toujours d'après la chaine d'information en continu, Dieudonné pourrait prochainement quitter le théâtre de la Main-d'Or, situé dans le 11ème arrondissement à Paris. Le tribunal correctionnel de la capitale doit trancher ce mardi sur le litige l'opposant aux propriétaires de la salle.

En conflit permament avec le gouvernement

"Dieudonné est sous surveillance", avait assuré en janvier dernier Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur. L'humoriste s'était retrouvé dans le collimateur du gouvernement, après ses diatribes lancées à l'encontre de la communauté juive dans ses spectacles. Pour calmer les tensions, Dieudonné a retiré les sketchs faisant allusion aux Juifs pour son nouveau spectacle intitulé Asu Zoa. Ce qui ne l'a pas empêché de porter plainte contre Manuel Valls et Bernard Cazeneuve devant la Cour de Justice de la République. La cour, seule instance compétente pour juger les infractions commises par les membres du gouvernement, devrait rendre sa décision d'ici la mi-mai.

Ce n'est pas la première fois que Dieudonné s'attaque à Manuel Valls. En janvier dernier, le comédien avait en effet tenté de faire condamner l'actuel Premier ministre pour des propos tenus sur RTL fin décembre 2013. Manuel Valls avait jugé que la quenelle, signe de ralliement des fans de l'humoriste, était un "geste de haine, antisémite (...) un geste nazi inversé". Il avait par ailleurs ajouté que "l'obsession de ce personnage, c'est la haine du juif". La plainte de Dieudonné avait été classée sans suite par la CJR en mars.

Assigné en justice par les propriétaires du théâtre de la Main-d'Or

Les ennuis judiciaires de Dieudonné devraient se pousuivre. Le tribnual correctionnel de Paris doit en effet se prononcer sur le litige l'opposant aux propriétaires du théâtre de la Main d'Or, où sont habituellement donnés ses spectacles. Selon les bailleurs, le contrat de location du polémiste se serait plus valable. Les propriétaires réclament donc son expulsion.

Dieudonné est également concerné par d'autres affaires. Selon Métronews, l'humoriste devrait encore être appelé à comparaître en juin prochain devant le tribunal correctionnel de Paris, suite à ses propos à l'encontre du journaliste Patrick Cohen.  "Quand je l'entends parler Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage", avait-il déclaré sur scène. L'artiste est poursuivi pour "injure publique à caractère antisémite et provocation à la haine et à la violence".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Dieudonné quittera-t-il les lieux de la Main d'Or ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.