Guerre ouverte chez les GAFA ? Google est accusé d'avoir menti concernant les failles de sécurité des smartphone de l'un de ses concurrents.
Istock

Google au coeur d'un nouveau scandale ? Apple accuse le géant du net d'avoir sciemment menti sur l'ampleur du piratage des iPhone. Un rapport rendu par la firme de Sundar Pichai en août 2019 accusait Apple d'avoir négligé plusieurs failles de sécurité dans le système iOS.

Selon Phonandroid, Google affirmait suspecter ces failles d'être exploitées par des pirates informatiques. La multinationale fondée par Larry Page et Sergueï Brin prétendait qu'une seule visite sur un site web piégé pouvait permettre à des hackers d'infiltrer un iPhone via un logiciel de malware.

Google : les failles de sécurité chez Apple délibérément exagérées

Si Apple ne nie pas l'existence de ces failles, il conteste néanmoins leur ampleur. "Plusieurs clients ont fait part de leur préoccupation face à certaines révélations et nous voulons nous assurer qu’ils aient les faits", a déclaré Apple dans un communiqué de presse publié sur leur site.

"Le rapport de Google publié six mois après le déploiement de correctifs pour iOS crée la fausse impression d’une attaque de masse pour surveiller les activités privées de populations entières en temps réel, suscitant la peur parmi les utilisateurs d’iPhone, comme quoi leurs appareils auraient été compromis. Cela n’a jamais été le cas", ajoute la firme.

"Tout indique que ces attaques n’ont été opérationnelles que pendant une courte période, environ deux mois, et non deux ans comme Google le laisse entendre", poursuit Apple.

Selon l'entreprise fondée par Steve Jobs, moins d’une douzaine de sites web auraient été exploités pour perpétrer ces attaques. Celles-ci auraient principalement visé des membres de la communauté ouïgoure, une minorité musulmane chinoise faisant l'objet de persécutions.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Google est visé par deux enquêtes pour pratiques anti-concurrentielles

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.