Près d'une semaine après le crash dans la mer Noire d'un avion militaire russe, qui a fait 92 morts, les autorités russes dénoncent les caricatures "inhumaines" du journal satirique.
© AFPAFP

Après le crash mortel d’un avion militaire russe tombé dans la mer Noire dimanche dernier, et qui a fait 92 morts dont au moins 60 membres des Chœurs de l’Armée Rouge, la Russie accuse Charlie Hebdo de s’être moqué de la catastrophe.

A lire aussi -Charlie Hebdo accusé de détourner des fonds promis aux victimes de l'attentat

Le journal satirique français a notamment écrit dans une de ses caricatures, où l’on voit l’avion tomber : "mauvaise nouvelle… Poutine n’était pas dedans". Une autre caricature n’est pas passée aux yeux des Russes. On peut lire sur celle-ci : "Le répertoire des Chœurs de l’Armée Rouge s’élargit" avec l’un de leurs membres hurlant : "Aaaaaaa".

"Ce magazine est immoral et inhumain"

"C’est tellement dégradant pour n’importe quel être humain de prêter attention à une abomination pareille", s'insurge le porte-parole du ministère de la Défense russe, cité par le Daily Mail. "Si cet 'art' est l’expression des 'valeurs occidentales', alors ceux qui supportent cela sont condamnés à être isolés dans le futur", insiste le général Igor Konashenkov.

Le porte-parole assure que les Russes qui ont porté le t-shirt "Je Suis Charlie" sont désormais devenus silencieux. Le leader de la Tchétchénie, très pro-Poutine, Ramzan Kadyrov, a également rejoint cette critique. "Je l’ai dit avant et je vais le redire : ce magazine est immoral et inhumain. Il n’a rien à voir avec la liberté d’expression".

Vidéo sur le même thème : Crash aérien en mer Noire : “pas d’explosion à bord” (autorités russes)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Disparu en 1968, un sous-marin refait surface