Après la publication dans "Voici" de photos prises dans les jardins de l’Elysée, Julie Gayet assigne le magazine en justice.

Julie Gayet ne plaisante pas avec sa vie privée. L’actrice et compagne officieuse de François Hollande poursuit en justice le magazine Voici pour atteinte à la vie privée et droit à l’image.

A lire aussi : Photos volées de François Hollande et Julie Gayet : l'Elysée fait muter cinq personnes

Le 21 novembre dernier, l’hebdomadaire publiait des photos du couple attablé dans les jardins du palais présidentiel. Une publication qui avait fait grand bruit dans les couloirs de l’Elysée.

Une "enquête interne" avait été mandatée pour retrouver l’auteur des clichés. Alors que des rumeurs au sujet de taupes circulaient au sein du Château, cinq membres du personnel privé du président ont été affectés dans un autre service. Ces majordomes avaient eu le tort, aux yeux des conseillers de François Hollande, de travailler pour le quinquennat précédent.

Publicité
Aujourd’hui pourtant, le paparazzi, amateur ou non, court toujours. Quant au magazine, il se défend de toute violation de vie privée. "Le palais de l'Élysée, jardins compris, n'est pas à proprement parler un lieu privé. Il appartient à l'État et tout ce qui s'y passe intéresse les citoyens. Il est du devoir des journalistes de passer outre le filtre des communicants", souligne Fabrice Argelas, directeur adjoint de la rédaction de Voici.

A voir sur le même thème : Affaire Gayet : deux responsables de Closer condamnées avec sursis

mots-clés : Julie gayet, Voici, Justice

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité