Les policiers du commissariat de Seine-Saint-Denis n'ont pas vraiment apprécié le nouveau véhicule qu'ils ont reçu. Et on comprend pourquoi.

Le Berlingo Citroën floqué "poice" au lieu de "police" n’a pas vraiment amusé les policiers de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, raconte le Point. Ces derniers pensaient que c’était une farce lorsque le véhicule est arrivé en provenance du garage de la préfecture de police du 19ème arrondissement. En manque important d’équipement, les fonctionnaires attendaient avec impatience l’arrivée du Berlingo, livré par le service de l’achat des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure. On imagine donc leur déception en le découvrant.

Publicité
Publicité

A lire aussiVacances d'été : 10 blagues à raconter sur la plage

Un commissariat de police sinistré

Les nombreuses agressions en Seine-Saint-Denis et le manque de moyens de défense du commissariat de police de Clichy-sous-Bois, rendent ce dernier sinistré, alerte le syndicat Unsa-police du département. "8 600 grenades de désencerclement sont défectueuses, l'extincteur lacrymogène est inopérant, les gilets pare-balles individuels sont obsolètes malgré les rapports en haut-lieu, ils ne sont toujours pas changés. Le budget de fonctionnement courant a été divisé par deux depuis 2013", énumère-t-il. 

Inauguré en 2012 par Claude Guéant, ancien ministre de l’Intérieur, le commissariat de police est victime "de fuites, de vitres fendues, et d'une faille de 10 cm de haut en bas de l'immeuble qui pourrait provoquer un éboulement", a également rappelé le délégué du syndicat au Point.

En vidéo sur le même thème : La chronique de Pierre Gallaccio: Les policiers de demain - 2707