En Italie, le personnel soignant utilise désormais des masques de plongée de Decathlon pour se protéger. Une initiative testée dans les laboratoires français.
PHOTO Quand les masques Decathlon aident l'ItalieIllustration. Pixabay.

Habituellement, ces masques sont utilisés dans la mer ou dans l’océan pour observer les fonds marins. Mais face à la pénurie de masque respiratoire FFP2, l’Italie met à disposition de ses soignants en charge des malades du coronavirus Covid-19, des masques de plongée de la marque française Decathlon, rapporte Le Parisien. Il s’agit du modèle Easybreath qui a été un peu modifié. La partie comportant un tuba a été remplacée par une valve spécifique imprimée en 3D. Cette dernière permet une protection et une régulation de l'air. Impossible donc pour des individus ne possédant pas le matériel nécessaire de l’utiliser en guise de masque de protection.

Ce matériel est donc exclusivement réservé au personnel soignant. Des tests sont pratiqués dans des centres de recherche, en France, pour savoir s’il peut faire l’affaire et répondre aux exigences sanitaires actuelles.

Une idée novatrice

En sachant que ce masque n’a pas été conçu pour se protéger du virus, Decathlon a voulu donner des précisions. "Nous avons fourni nos plans 3D à la fois en France et en Italie aux centres de recherche qui font les tests pour voir si le produit peut (ou non) être adapté".

En Italie, c’est le docteur Renato Favero, de l'hôpital de Gardone Vol Trompia qui a eu l’idée d’exploiter le masque. Il a contacté une autre entreprise italienne spécialisée dans la création de valves d’urgence pour respirateurs avec impression 3D, qui a accepté de collaborer avec lui.

Si les tests s’avéraient concluant en France, le masque de plongée Decathlon pourrait être utilisée en support pour le personnel soignant, mais aussi pour aider les malades à respirer en étant branchés à un respirateur. Comme l'explique LCI, ces masques servent aussi de respirateurs aux patients italiens. Les ingénieurs ont retiré la partie supérieure du tuba et l'ont changée par la valve imprimée en 3D.

 

Vidéo : Coronavirus : des patients contagieux encore plusieurs jours après leur guérison

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.