Du fait du coronavirus Covid-19, il n'est pas possible de se rendre chez ses vieux parents pour s'assurer de leur état et veiller à leur santé. Dès lors, est-il possible de les rapprocher de soi pour éviter tout danger ? Planet fait le point.
Peut-on vraiment confiner ses parents chez soi ?Istock

Pour certain, le confinement peut s'avérer bien plus dur que pour d'autres. Les récits ne manquent pas et, récemment encore, les images d'une mère et de sa fille – adulte – séparée par les mesures d'isolement ont ému la toile. C'est que, dans des biens des cas, les Françaises et les Français ne peuvent plus veiller sur les leurs à cause du coronavirus Covid-19 qui nécessite la mise sous cloche du pays. D'aucuns, comme le rapportent les journalistes du Parisien, s'inquiètent donc du sort de leurs parents, parfois âgés. Plutôt que de les laisser seuls ou en Ehpad, certains souhaiteraient en effet les accueillir chez eux, au moins jusqu'au 11 mai, date annoncé de la fin de la politique de distanciation sociale.

"Ce type de rapprochement de domicile n'est pas compatible avec le confinement", a cependant douché le ministère de l'Intérieur, contacté par le quotidien régional à ce sujet. N'espérez donc pas récupérer les vôtres chez vous avant la fin du confinement décidé par l'exécutif. Sauf exception, bien sûr ! Dans certains cas, les forces de l'ordre pourraient en effet tolérer de tels déplacements ont fait savoir les équipes de communication de la place Beauveau.

Dans quel cas est-il possible de se rapprocher de ses parents pendant le confinement ?

"Cela dépend de la situation exacte et est soumis au discernement des forces de l'ordre du contrôle", ont-elles précisé aux micros du Parisien. Elles estiment en effet que, dans certains cas et "selon les circonstances, il peut s'agir d'un motif familial impérieux".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.