Une maman a été convoquée par le tribunal de Perpignan (Pyrénées-Orientales) pour "violences sur mineur". Cette dernière avait giflé son fils de 2 ans et demi. 
©Getty/IllustrationIstock

Une mère de 32 ans a été jugée par le tribunal correctionnel de Perpignan (Pyrénées-Orientales pour avoir giflé son fils de 2 ans et demi, a indiqué France Bleu. La claque est partie le 25 juin dernier alors que l’enfant était hospitalisé pour 48 heures afin de soigner une gastro-entérite.

"Vingt fois par jour, il faut lui changer ses habits et ses draps. Et l'enfant refuse obstinément de prendre ses médicaments", a expliqué la prévenue à la barre, citée par Le Dauphiné. Au moment des faits, une infirmière, témoin de la scène, en a informé sa hiérarchie qui a prévenu une assistante sociale. L'accusée a ensuite été placée en garde à vue pour "violences sur mineur".

A lire aussi : Procès Kabou: une mère jugée pour avoir abandonné son bébé de 15 mois sur la plage de Berck

Six mois de prison avec sursis ont été requis

Au procès, le procureur de Perpignan a réclamé six mois de prison avec sursis pour la maman. L’avocate de celle-ci a exhibé plusieurs certificats médiaux de l’enfant en guise de défense. "En 20 consultations, il n’a jamais relevé la moindre trace de violence", a affirmé la défense.

"On ne peut pas assimiler une simple gifle à de la maltraitance. Sinon, il faudrait juger la moitié des parents du département", a plaidé l’avocate, citée par France Bleu, en ajoutant : "C’est le geste d'une maman à bout de nerfs". Au terme du réquisitoire, la prévenue a finalement été relaxée.

Vidéo sur le même thème : Russie : la "loi sur les gifles", une menace pour les femmes battues

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !