Sans être privilégiés, les retraités sont-ils plus riches que les autres ? Une étude du ministère des Solidarités compare leur taux de pauvreté à celui de l'ensemble de la population.
IllustrationIstock

Pauvreté : les retraités mieux protégés ?

Les retraités sont-ils plus riches que le reste de la population française ? Selon le panorama annuel des retraites du ministère des Solidarités, publié mercredi 16 mai 2018 par la Direction des études du ministère des Solidarité (DREES) c’était le cas en 2016. D’après l’étude, "le niveau de vie médian des retraités est légèrement supérieur à celui de l’ensemble de la population".

Ce constat, la DREES le fait sur la base de chiffres. En 2015, le niveau de vie médian des retraités en France métropolitaine s’élève à 21 150 euros annuels, selon l'enquête "Revenus fiscaux et sociaux". Concrètement, cela représente environ 1 760 euros par mois. C’est légèrement plus que le revenu médian dans l’ensemble de la population, puisque celui-ci est de 20 300 euros annuels. Soit environ 1 690 euros, ramené au mois.

A lire aussi :Savez-vous ce que gagne vraiment un retraité en France ?

Pour autant, en moyenne, les retraités gagnent moins bien leur vie que les actifs. En pratique, c’est la composition du foyer qui grève le niveau de vie des actifs. Plus les "unités de consommation" sont nombreuses, plus cela pèsera sur le revenu disponible du ménage. Or, les ménages retraités ont nettement moins souvent des enfants à charge ce qui "fait plus que compenser leur revenu disponible en moyenne plus faible", observe l’organisme. Sans tenir compte de ces éléments, le revenu disponible des retraités grimpe jusqu’à 2 766 euros par mois contre 3 025 euros pour l’ensemble de la population.

Retraités : des écarts de revenus moins prononcés ?

Sans surprise, les pensions de retraite constituent la principale source de revenu (79 %) des retraités. Toutefois, ils bénéficient aussi d’autres sources : c’est notamment le cas des revenus d’activité (cumul emploi et retraite) qui représentent 18 % de la composition du revenu disponible des ménages comprenant au moins un retraité en France. Dans les ménages où tous les individus sont à la retraite, la proportion est moins importante puisqu’elle tombe à 8 %. Les revenus issus du patrimoine comptent d’ailleurs plus pour les retraités (17 %) que pour l’ensemble de la population (10 %).

D’une façon générale, l’enquête indique que les retraités sont moins souvent pauvres que le reste de la population. "12 % des retraités ont un niveau de vie inférieur à 1 140 euros par mois (deuxième décile de la distribution du niveau de vie des personnes), ce qui traduit, au-delà de la seule proportion de personnes pauvres, leur sous-représentation parmi les personnes les plus modestes", écrit la DREES. Le quotidien Les Echos qualifie d'ailleursl'écart entre les taux de pauvreté de "béant" : 6.6 % des ménages comptant un retraité sont touchés par la pauvreté quand c'est le cas pour 14. 2% des ménages dans la population entière. Les retraités seraient donc deux fois moins pauvres que l'ensemble des ménages... Et presque trois fois moins que les enfants.

Ce qui n’empêche pas de constater d’importants écarts de revenus entre les retraités les plus pauvres et les plus fortunés. Le niveau de vie médian des retraités situés au-dessus du huitième décile s’élève à 37 190 euros annuels. C’est un montant trois fois supérieur à celui des retraités situés sous le deuxième décile, qui touchent 11 870 euros annuels. Pourtant, si impressionnantes que soient ces disparités, elles sont moins marquées que dans l’ensemble de la population. En effet, ce même ratio y avoisine les 3.5.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !