Les informations concernant Jacques Chirac sont très rares. Et les dernières nous sont données par Patrick Sébastien qui rappelle ainsi, à ceux qui l'ignorent, qu'il est proche de l'ancien président. 
AFP

Comment va Jacques Chirac ? A cette question peu sont en mesure de répondre, tant les nouvelles concernant l’ancien chef de l’Etat sont rares. Il est "diminué" et il "s’emmerde", a pourtant récemment raconté l’humoriste à propos de l’ancien chef de l’Etat. Dans son dernier spectacle intitulé "Sébastien intime – Avant que j’oublie", l’interprète des "Sardines" donne en effet des nouvelles de l’ex-locataire de l’Elysée. Selon les informations de France Dimanche  qui a pu assister à une représentation, Patrick Sébastien consacre une partie de son spectacle à raconter sa dernière visite à Jacques Chirac, qu’il connaît depuis 16 ans.

A lire aussi – Drôles, piquantes… Les phrases cultes de Jacques Chirac

"Obligé de prendre appui sur l’épaule d’un clown pour faire trois mètres..."

Cette visite aurait duré une heure. Et si l’animateur du "Plus grand cabaret du monde" (France 2) ne précise pas où elle a eu lieu, on peut cependant imaginer qu’ils se sont retrouvés en Corrèze. Tous les deux sont en effet très attachés à cette région : l’humoriste car il en est originaire, l’ancien politicien car il en a fait son fief. "Il s’est levé, a pris appui sur sa canne et posé son autre main sur mon épaule, a ainsi raconté Patrick Sébastien. Putain, qu’est-ce que j’aurais aimé que sa canne soit une baguette magique pour lui redonner sa vitalité, sa pêche". Et celui-ci d’ajouter, sans chercher à masquer sa peine : "Cet homme qui a été l’un des plus puis¬sants du monde, obligé de prendre appui sur l’épaule d’un clown pour faire trois mètres...".

En vidéo - Jacques Chirac ému aux larmes par un proche

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !