Dans certains cas, il est possible d'obtenir un pass sanitaire sans passer par le vaccin. Cependant, ce n'est pas nécessairement à la portée de toutes et tous. Ce qu'il faut savoir.
Pass sanitaire : non, le vaccin n'est pas toujours indispensableIstock

Ca y est, c’est fait : le pass sanitaire vient d’arriver. Et il s’accompagne d’un certain nombre de décrets, observe BFMTV sur son site. Certains concernent spécifiquement le vaccin… Et plus précisément encore, la dispense dont pourraient bénéficier certains Français. Très concrètement, cela signifie qu’il ne sera pas toujours nécessaire de se voir injecter le sérum - y compris en cas d’obligation vaccinale dans son secteur - pour pouvoir justifier d’un laissez-passer viable. N’oublions pas, d’ailleurs, qu’il existe d’ores et déjà des alternatives : le certificat de rétablissement, ou un test de dépistage négatif de moins de 72 heures permettent, pour l’essentiel de profiter des restaurants et des musées sans grand soucis. 

Demeure cependant une question, laquelle en amène mécaniquement d’autres ! Qui sont celles et ceux qui pourront se passer du vaccin en France ? Pourquoi un tel privilège ? C’est à toutes ces interrogations que le Journal officiel (édition du 7 août 2021) a pris le temps de répondre. 

Vaccination obligatoire contre le Covid : dans quel cas est-on dispensé ?

Pour pouvoir être dispensé de vaccination, il faut cependant fournir une “attestation de contre-indication médicale remise par un médecin”, indique BFMTV. Concrètement, cela signifie qu’il faut être dans l’impossibilité de recevoir l’injection plutôt que dans une situation de refus du produit. Comprendre : être allergique à l’un des composants du vaccin, avoir fait une réaction allergique forte après l’injection de la première dose, avoir souffert de fuite capillaire après une piqûre AstraZeneca ou Jonhson & Johnson… 

D’autres contre-indications existent. La myocardite, contractée après le vaccin, en fait partie. Il en va de même pour le syndrome de Guillain-Barré.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.