Ce mercredi 15 décembre est une étape importante dans la lutte du gouvernement contre la cinquième vague. 400 000 Français de plus de 65 ans qui n'ont pas encore reçu leur troisième dose sont concernés dès aujourd'hui par la perte de leur pass sanitaire.
Pass sanitaire : ce qui change pour 400 000 Français dès aujourd’huiIstock

Rappel à l’ordre. Ce mercredi 15 décembre est une étape importante dans la lutte du gouvernement contre la cinquième vague de Covid-19. Ces dernières semaines, Emmanuel Macron, Jean Castex et Olivier Véran ont dévoilé de nouvelles mesures pour pousser les derniers récalcitrants à la vaccination et rappeler l’importance de la dose de rappel face au variant Omicron. À partir d’aujourd’hui et pour les prochaines semaines, les personnes de plus de 65 ans qui n’ont pas eu leur troisième injection risquent de perdre leur pass sanitaire. Il sera automatiquement désactivé jusqu’à obtention du nouveau QR code, disponible sur l’application après la troisième dose.

Troisième dose : quel sursis si on ne l'a pas encore effectuée ?

Comme l’explique le site du service public, "les personnes de 65 ans et plus vaccinées avec des vaccins à double dose devront avoir reçu leur dose de rappel 7 mois après leur dernière injection (5 mois pour l’éligibilité plus 2 mois pour le délai supplémentaire)". En tout, 400 000 Français pourraient donc perdre leur précieux sésame dans les prochains jours, car ils n’ont pas encore reçu leur dose de rappel, a expliqué sur franceinfo le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Si vous n’avez pas pu bénéficier de votre troisième dose, pensez donc à réserver rapidement un créneau dans un centre de vaccination. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez directement vous rendre sur place, même sans réservation, car les plus de 65 ans sont prioritaires pour l’injection. Les Français âgés de 18 à 64 ans seront concernés par les mêmes enjeux dans un mois pile, à compter du 15 janvier.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.