Sommaire

Pass sanitaire : pourra-t-on licencier un salarié qui refuse de se faire vacciner ?

Certains employés pourraient beaucoup souffrir de l’extension du pass sanitaire à leur corps de métier, alerte Le Huffington Post. En effet, une disposition prévoit (notamment) la possibilité de licencier un salarié parce qu’il ou elle n’est pas vacciné contre le coronavirus Covid-19.

Dans le détail, le texte oblige les travailleuses et les travailleurs de certains secteurs - dont la restauration - à disposer d’un pass sanitaire (parcours vaccinal complet ou test récent) pour aller exercer à compter du 30 août. Ils pourraient avoir droit à des congés pour prendre le temps d’engager les démarches nécessaires ou alors leur contrat de travail pourrait être suspendu deux mois durant. Si rien n’a été fait d’ici là, leur employeur peut examiner les possibilités de reclassement… Ou de licenciement. Une "monstruosité" et une "brutalité" aux yeux des députés de l’opposition.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.