Sommaire

Pass sanitaire : les députés ont-ils réussi à faire bouger le gouvernement ?

L’obligation vaccinale a été étendue aux soignants, aux sapeurs-pompiers et à tous les professionnels amenés à travailler en contact avec des personnes âgées ou réputées fragiles. Ce point là a d’ailleurs fait relativement consensus. D’autres éléments ont été plus ardus à la négoce, informe Le Huffington Post. C’est le cas de l’extension du pass sanitaire dans les cafés et les restaurants ou du retour de son obligation pour les patients non-urgents. Les oppositions avaient réussi à le rendre non-indispensable en cas de consultation de cet ordre ou de visite dans un établissement de santé. La majorité a préféré revenir sur ce point.

Cependant, un amendement a su résister à la vague : la sanction prévue en cas d’utilisation frauduleuse du pass sanitaire a été supprimée. Ce genre de comportement était initialement puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende…

Un dernier point inquiète beaucoup les élus, y compris dans les rangs de la majorité.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.