Dès samedi 15 janvier, le pass sanitaire de 800 000 Français pourrait être désactivé. Si vous n'avez pas encore effectué votre troisième dose attention, vous n'avez peut-être plus beaucoup de temps.
Pass sanitaire : attention à l'échéance du 15 janvierAFP

Dernière chance avant désactivation. Pour lutter contre la cinquième vague de Covid-19, le gouvernement a durci les conditions d’attribution du pass sanitaire, qui devrait bientôt être transformé en pass vaccinal. D’ici la semaine du 17 janvier, seuls les Français ayant bénéficié de trois injections dans le temps imparti pourront encore aller au restaurant, voyager, voir un film au cinéma etc. Les tests négatifs, qu’ils soient PCR ou antigéniques, ne seront plus acceptés pour accéder à ces lieux clos accueillant du public.

Pass sanitaire : le flou du certificat de rétablissement

Pour l’heure, c’est toujours le pass sanitaire qui est en application, ce qui signifie que des personnes non vaccinées doivent présenter un test négatif de moins de 24 heures pour profiter de ces lieux. Les vaccinés deux doses, quant à eux, ont jusqu’à 7 mois après leur deuxième injection pour se mettre en règle. Pourtant, samedi 15 janvier, près de 800 000 personnes pourraient voir leur pass sanitaire être désactivé du jour au lendemain. Il s’agit de la date butoir fixée par le gouvernement au mois de novembre en ce qui concerne tous les Français de plus de 18 ans.

À compter de cette date, ceux qui n’ont ni rappel ni certificat de rétablissement ne pourront plus accéder aux lieux de vie évoqués précédemment, ni voyager. Cité par Le Point, le ministère de la Santé explique que ce chiffre de 800 000 personnes est "la borne supérieure", car "nous ne disposons pas du pourcentage de ces personnes ayant déjà effectué leur rappel".

Pass sanitaire : après le 15 janvier, le 15 février !

Le chiffre pourrait donc être "surestimé", car d’autres pourraient aussi avoir été contaminées avant leur troisième injection et bénéficient donc d’un certificat de rétablissement de plus de trois mois. "On n’est pas à l’abri d’une bonne surprise et d’un chiffre qui, en réalité, soit inférieur. Et puis on a toute la semaine qui vient pour que ces personnes fassent leur rappel dans les temps", ajoute le ministère de la Santé.

En effet, seuls seront désactivés dès le 15 janvier les pass sanitaires de ceux dont la dernière injection remonte au 15 mai ou avant. Pour savoir quand le vôtre ne sera plus valide, vous devez compter sept mois après votre seconde dose. Attention, à partir du 15 février, le délai pour conserver le précieux sésame sera rabaissé à quatre mois, au lieu de sept.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.