Le gouvernement travaille actuellement sur un projet de loi qui rendrait possible la prolongation du pass sanitaire après le 15 novembre, malgré le recul de l'épidémie. Quels sont les départements où la circulation du Covid-19 est encore préoccupante ?
Pass sanitaire après le 15 novembre : les départements où le taux d'incidence est encore élevé

Le pass sanitaire est finalement maintenu dans toute la France.  Ces derniers jours, le gouvernement avait évoqué la possibilité de ne plus restreindre l'accès aux établissements publics à la présentation du laissez-passer dans certains départements. La potentielle levée du dispositif était soumise à plusieurs conditions : un taux d'incidence bas, une faible occupation des patients Covid dans les hôpitaux, et une couverture vaccinale importante. D'après les informations de France 3, le pass sanitaire demeure donc obligatoire dans tous les départements, "même ceux dont le taux d'incidence est inférieur au seuil d'alerte, à savoir 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants sur une semaine glissante". 

À la suite du Conseil de défense du mercredi 22 septembre, le porte-parole du gouvernement a justifié cette décision : le pass sanitaire serait "un outil très efficace" qui permet de maintenir ouverts un certain nombre d'établissements : restaurants, cinémas, théâtres, musées, bars... Gabriel Attal a toutefois insisté sur le fait que le gouvernement travaillait activement sur une "adaption du pass sanitaire". 

Vers une prolongation du pass sanitaire après le 15 novembre ? 

Dans notre diaporama, découvrez les départements où le taux d'incidence est encore trop important pour rendre possible une levée du laissez-passer.  Pour effectuer ce classement, Planet se base sur les données de l'Agence nationale de santé publique qui recense le taux d'incidence par département sur la semaine du 13 au 19 septembre 2021. 

Selon France Info, le Premier ministre travaillerait actuellement sur un projet de loi pour prolonger l'utilisation du pass sanitaire après le 15 novembre. "Il sera présenté le 13 octobre en Conseil des ministres avant d'être examiné par les députés et les sénateurs", écrit le média. 

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.